mercredi 5 avril 2017

Erreur « Votre PC utilise un processeur qui n'est pas pris en charge sur cette version de Windows »

Microsoft ne supporte officiellement plus les nouveaux processeurs sur ses OS Windows 7 et Windows 8.1. Cela concerne notamment les matériels à partir de la génération Kaby Lake d'Intel et Ryzen pour AMD. Microsoft ne supportera officiellement plus que Windows 10 sur les nouvelles générations de matériel. Lien vers la note de Microsoft: https://support.microsoft.com/fr-fr/help/4012982/the-processor-is-not-supported-together-with-the-windows-version-that-

lundi 3 avril 2017

Fin du support pour Windows Vista le 11 Avril 2017

Cela fait déjà 10 ans que Windows Vista est sorti. Cet OS étant considéré comme obsolète par Microsoft, le support sera donc arrêté le mardi 11 Avril 2017. Ainsi les failles de sécurité et les bugs découverts au delà de cette date ne seront plus corrigés.

mardi 24 janvier 2017

VPN interdits en Chine

Déjà très active sur le contrôle des sites internet et la diffusion de l'information, la Chine vient de passer à la vitesse supérieure, et ce, en s'attaquant directement aux VPN.

Les entreprises et les particuliers avaient en effet trouvé le moyen de contourner la « censure » déjà en place en utilisant des Réseaux Privés Virtuels -les fameux VPN. La multiplication de ces derniers permettaient ainsi d'accéder aux informations non soumis à l'égide du gouvernement. De même, la publication d'articles ou de déclarations libres sur Facebook ou Twitter était parfaitement possible par ce système.

Afin de remettre de l'ordre sur son réseau, le gouvernement va interdire les logiciels permettant de se connecter aux VPN. La solution pour ces derniers sera alors d'obtenir une autorisation officielle afin de continuer à être utilisé légalement -ce qui a priori sera loin d'être une chose aisée. 



lien : https://www.mac4ever.com/actu/117470_les-vpn-interdits-de-sejour-en-chine

mardi 3 janvier 2017

mercredi 2 novembre 2016

Broadcom rachète Brocade pour 5.9 Milliards de dollars

Un accord de principe a été signé ce matin entre Broadcom et Brocade en vue d'un rapprochement entre les deux sociétés. Ce serait la société Broadcom qui absorberait le géant du réseau Brocade, y compris la section Wifi Ruckus acquise dernièrement. Le montant de la transaction s'élèverait à 5.9 Milliards de dollars.

Broadcom est le leader de la fourniture des cartes réseau en OEM. Le rapprochement entre les deux sociétés a pour but de fournir des solutions réseau optimisées de bout en bout.

Plus de détails dans le communiqué de presse de Brocade

samedi 22 octobre 2016

Une attaque de grande envergure sur le site Dyn paralyse le web américain

Dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 octobre, une attaque de grande envergure s'est produite contre le fournisseur de solution cloud Dyn. Cela a engendré une paralysie de tous les sites qui reposent sur ce service tels que Netflix, AirBnb, LinkedIn, Twitter...

Pour comprendre le lien de cause à effet, il faut comprendre l'usage que ces sociétés font de Dyn. Dyn est une société qui fournit des services Cloud au travers le monde. Parmi son catalogue de services, elle propose de la résolution DNS géographique. Cela permet aux sociétés qui ont des serveurs distribués tout autour du monde de s'assurer que leurs visiteurs se connectent sur le site le plus proche de leur point d'accès Internet afin de leur offrir les meilleurs temps de réponse.

L'infrastructure de Dyn s'intercale donc entre le visiteur et le site de la société qui utilise leurs services. Lorsque le visiteur tape une url telle www.twitter.com, les serveur de Dyn vont lui répondre en lui indiquant l'IP publique du serveur le plus proche de son point d'accès qui héberge une des nombreuses instances du site Twitter.

Une attaque de type DDOS (Déni de service) lancée à partir de milliers de PC infectés contre les serveurs de Dyn a fait s'écrouler le service de résolution de nom. Le navigateur du client était en attente d'une adresse IP qui ne lui était jamais fournie.

Ces services sont pourtant une solution aux attaques. Si les gros sites n'avaient pas recours à ce système, ils ne pourraient répartir le flux que représente les millions de visiteurs et offrir les meilleurs temps de réponse. Une des réponses à ce type d'attaque DDOS est justement la mitigation qui consiste à diluer les flux entrants en les éclatants en plusieurs points d'entrée afin d'avoir le temps de les analyser et de les filtrer.

Cela permet de se faire une idée de l'ampleur des moyens qu'il a fallu déployer pour réaliser et contrer l'attaque qui s'est produite hier. L'autre idée qu'il va falloir se représenter, ce sont les pertes que cela représente pour des sociétés dont le revenu dépend du trafic de leurs visiteurs...